lundi 19 janvier 2015

2015 : Encore des résolutions ? Ce sera non !



   Je profite de cet article pour vous souhaiter tout d'abord à tous et toutes, chers passionnés de généalogie, une bonne et heureuse année 2015 qui vous apportera, je l'espère, amour, joie, santé, bonheur, argent et bien évidemment de nouvelles découverts généalogiques qui vous permettront de continuer à avancer dans l'élaboration de votre arbre généalogique et dans la découverte de nouveaux cousins.

   Pour rentrer dans le vif du sujet, je vois ( comme chaque début d'année ) sur un certain nombre de blogs généalogiques, des généalogistes prendre des bonnes résolutions pour l'année à venir. Je n'ai rien contre les résolutions mais je me suis posé la question de savoir si je devais moi aussi en prendre et puis j'ai essayé de me rappeler de celles que j'avais prises au commencement de l'an de grâce 2014 sans y parvenir vraiment. C'est assez malheureux mais c'est comme cela : ces décisions qui semblaient si importantes à mes yeux au début de l'an passé m'étaient complétement sorties de l'esprit à peine 12 mois plus tard ! Sans hésiter, je me suis replongé dans le billet que j'avais donc écrit à cette époque-là et c'est en tirant un bilan des résolutions que j'avais faites miennes à ce moment-là que je me suis dit qu'il n'était peut-être pas la peine d'en formuler de nouvelles car la seule que j'ai vraiment appliqué est d'avancer dans ma généalogie et avouez qu'elle n'était pas vraiment difficile à tenir (-:
Pour le reste de mes résolutions :
- J'ai été trés peu présent sur le blog et j'ai même eu un questionnement à propos de cela et de la fréquence de mes articles à publier qui a suscité de nombreuses réactions qui m'ont permis d'avancer par rapport à ce questionnement qui fût le mien il y a encore peu de temps de cela.
- J'ai participé au #ChallengeAZ mais pas à tous les #geneatheme
- Pas de nouvel e-book à l'horizon !
- Je me suis impliqué dans des projets d'indexation ( enfin 1 pour être exact ) mais pas de manière assez assidue à mon goût

   C'est donc le premier article de mon blog pour cette année 2015 et j'espère que de vôtre côté, vous avez pu prendre de nouvelles résolutions pour cette année qui se profile ( même si elle a déjà commencé depuis presque 3 semaines ) car vous, vous en avez sûrement tenus plus que moi ( en même temps, ce n'est pas difficile...)

samedi 25 octobre 2014

#Geneatheme - 100 Mots pour 1 Vie : Anne Rhit

   Comme au mois d'octobre dernier où je vous avais parlé ici-même de mon arriére-grand-mére Germaine Rhit à l'occasion du #geneatheme "100 mots pour 1 vie", j'ai décidé pour la seconde fois d'aborder ce #geneatheme en vous contant, cette fois, la vie d'Anne Rhit dont les grands-parents sont mes ancêtres à la 8ème génération. Je l'ai choisie car il se trouve qu'en ce moment j'explore les branches des "Dedion" qui sont apparentés aux "Rhit" par le biais notamment du mariage d'Anne avec Silvain Dedion.
  
   Anne voit le jour le 17 novembre 1768 à Anjouin dans le l'Indre. Elle habitera cette commune jusqu'à sa mort et plus précisément dans la demeure familiale au Grand Chezeau où ont vécu ses parents et les parents de son père François. Elle se marie en 1787 avec Silvain Dedion avec qui elle aura 10 enfants : 7 garçons et 3 filles dont plusieurs mourront prématurément. Elle décéde en 1837 à l'âge respectable de 68 ans. Elle sera choisie comme étant la marraine d'un de ses cousins François né en 1786 qui porte donc le même prénom que son papa.

   Voilà ce qu'il en est. A l'année prochaine pour le 3éme édition peut-être (-;

lundi 22 septembre 2014

Le partage en généalogie, ça a vraiment du bon





   Il y a peu, je me posais une question sur la fréquence à laquelle publier des articles sur mon blog et plus généralement sur les blogs traitant de généalogie voire même d'autres choses. En postant ici même ce billet presqu'un mois après avoir publié ma dernière bafouille, je crois que je réponds tout seul comme un grand à cette interrogation et je pense du même coup aller dans le sens de la majorité des commentaires qui ont suivi le petit texte dans lequel je dévoilais les questionnements qui avaient été les miens sur le sujet à ce moment-là.

   Et si je viens une nouvelle fois me confier à vous, c'est pour vous dire que même si j'en étais déjà trés convaincu, le partage en généalogie, en particulier sur les sites d'entraide sur lesquels les généalogistes de tous bords, de toutes âges et de tous horizons n'hésitent pas à poster leurs arbres ainsi que les résultats de leurs recherches les ayant emmené d'archives en archives, ça a vraiment du bon. Pourquoi je vous dis cela ? Tout simplement parce qu'il y a peu sur un site que tout le monde connaît et qui se nomme GeneaNet, une personne m'a envoyé la date et le lieu du décès d'une personne que je venais d'insérer au sein de mon arbre généalogique. Sans que je ne demande rien à personne et sans me réclamer quoi que ce soit en contrepartie. Et avant que quelqu'un n'essaie ne stopper ma joie, ces informations étaient les bonnes puisque l'acte de décés que j'ai récupéré suite à ce message confirme bien les dires du généreux messager. Je lis souvent des "pamphlets" sur le web ici et là de généalogistes disant que ce genre de sites c'est une mauvaise chose car on y trouve des informations erronées, parce que les "pilleurs" comme certains les appellent n'hésitent pas à venir recopier les informations que vous avez mises en ligne sans prendre le temps de vérifier la véracité des informations qu'ils trouvent et ils évoquent encore bien d'autres raisons que je ne détaillerai pas ici car ce n'est pas le sujet de ce que je veux développer ici.
   N'en déplaise donc aux grincheux, je salue cet acte de générosité totalement désintéressé par le biais de ce petit article et recommande à tous les passionnés de généalogie d'aller partager le fruit de leurs recherches pour aider les autres et pourquoi pas, pour que les autres les aident à leur tour.
  

mardi 26 août 2014

Un nouveau projet : Les Poilus du Cher

  
   En cette année 2014 qui marque le centenaire du début de la Grande Guerre que la plupart des gens connaissent plutôt sous le nom de "première guerre mondiale", de nombreuses personnes proches ou non du milieu de la généalogie lancent des initiatives visant à rendre hommage à cette partie de l'histoire de notre beau pays qu'est la France et plus particulièrement à ceux qui se sont battus pour lui et que l'on surnommes : "les Poilus".   Elodie Dezat, Benoît Petit et François Frémeau, trois excellents généablogueurs qui ont pour point commun d'être originaires du Cher et/ou d'avoir des ancêtres au sein de leurs arbres généalogiques dans le département du Cher se lancent dans une belle aventure par le biais du blog : "Poilus du Cher" et dont le but est , je cite, "de recenser, autant que faire se peut, les "poilus" morts pour la France qui furent inscrits sur les monuments aux morts des communes du Cher." Une bien belle initiative qui, je l'espére, rencontrera le succés qu'elle mérite. Et vous savez quoi ? Ayant moi-même des ancêtres, comme vous le savez peut-être, dans ce département ( notamment à Genouilly et à Gracay ), j'ai décidé de me joindre à eux et d'apporter ma pierre à l'édifice en me concentrant, dans un premier temps, dés que je le pourrais, au canton de Gracay.
   Je vous invite donc à aller faire un tour sur ce blog et à les soutenir dans cette belle aventure qui démarre.

mardi 12 août 2014

Bilan du #ChallengeAZ 2014





   Il est vrai que je suis un peu en retard pour exposer mon bilan du #challengeAZ vu que celui-ci s'est déroulé au moins de juin et que nous sommes quasiment à la mi-août mais comme le dit la célébre expression populaire que nous avons déjà tous au moins une fois entendu ou dite dans notre existence : "mieux vaut tard que jamais".

   Alors que le #challengeAZ de l'année dernière avait été, selon moi, un "fiasco", je suis tré satisfait de celui de cette année, en voici un bref résumé :
- 25 articles publiés, les lettres O et P ayant été réunis dans le même billet
- en moyenne, à ce jour, une centaine de lectures par article publiée
- l'occasion également, il faut bien l'avouer, de pouvoir me replonger dans certains pans de ma généalogie que j'avais mis un peu de côté
- une augmentation du nombre de commentaires par rapport à l'année précédente avec une petite baisse de fréquence à partir de la lettre J
   C'est donc avec un plaisir certain et sans avoir encore trouver de théme précis à aborder que j'attends déjà avec impatience et envie le #challengeAZ de l'année prochaine qui, je l'espére, donnera encore envie à de nouvelles personnes, comme cela a été le cas apperemment sur cette édition, de se lancer dans l'aventure blogo-généalogique pour le plus grand plaisir du passionné de généalogie que je suis.