samedi 1 décembre 2012

Interview d'Evelyne Duret, présidente de la commission Génécole de la FFG : "La généalogie est d'une immense richesse"





   Aprés avoir publié mon article sur la généalogie à l'école, j'ai eu le plaisir d'échanger avec Evelyne Duret, présidente de la commission "Génécole" au sein de la Fédération Française de Généalogie, qui milite pour que la généalogie puisse avoir sa place au sein des établissements scolaires.



1- Evelyne Duret, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis professeur agrégée d’histoire-géographie (récemment retraitée). J’ai eu envie de créer un club de généalogie en 1996 dans le collège où j’étais professeur (Collège Daguerre à 95  240 Cormeilles-en-Parisis). Les recherches avec les élèves, les résultats obtenus, les relations entre élèves et animatrices, les expositions de fin d’année, les stands lors des congrès de généalogie m’ont vraiment enthousiasmée  au cours de ces années ! Et je continue à animer le club aujourd’hui encore avec une collègue  !

2- Comment avez-vous découvert la généalogie et comment est-ce devenue une passion ?

J’ai découvert la généalogie par le biais d’une de mes cousines du côté paternel. Dans un premier temps, elle m’a montré ses recherches et ses trouvailles. Plusieurs années après, j’ai commencé mes propres recherches quelques mois après le décès de mon père. C’est devenu une passion suite à des «  trouvailles  » au sein de ma famille.

3- Quel est votre travail au sein de la fédération française de généalogie ?

Au sein de la Fédération française de généalogie, je suis la présidente de la commission «  Génécole  », dont le but général est de promouvoir la pratique de la généalogie dans le milieu scolaire, de la maternelle à l’université.
La commission Génécole a plusieurs missions  : décerner le brevet du jeune généalogiste, fournir une documentation spécifique (bibliographies spécialisées), répondre à toutes les demandes de renseignements émanant de professeurs, animateurs, toute personne souhaitant créer une activité pédagogique généalogique, scruter les programmes scolaires pour pouvoir introduire de la généalogie.

4- Vous militez pour que la généalogie ait sa place à l'école. Pourquoi ?

Au cours de mes recherches personnelles, je me suis aperçue que la généalogie est d’une immense richesse  : on aborde l’histoire (l’Histoire avec un grand «  H  »), la géographie (localisation des ancêtres), l’éducation civique (l’identité, l’état civil, la nationalité, le fonctionnement des services d’archives publiques, le droit aux origines …), le français de différentes époques (lecture des actes), des langues étrangères selon les origines (pour ma part, l’italien), des arts plastiques (pour les expositions de fin d’année), de la technologie (utilisation de logiciels de généalogie, recherches sur Internet), et aussi la biologie, les mathématiques statistiques (pour une petite étude démographique de sa famille), la compréhension de l’histoire familiale, les liens familiaux renoués, des liens intergénérationnels nouveaux et presque la sociologie (métiers et conditions d’exercice). C’était évident pour moi de transmettre aux élèves la richesse que j’avais découverte  !

5- Au printemps, la comission Genecole a ecrit au ministre de l'education à ce sujet. Vous a-t-il répondu ?

Au printemps, la commission «  Génécole  » a écrit au Ministre de l’Education Nationale ainsi qu’à la Ministre déléguée à la réussite éducative   Chaque ministère a répondu que le dossier était transmis à la personne compétente (le Directeur de l’enseignement) et nous attendons la réponse sur le fond de ce Directeur   ……

6- Pour finir, avez-vous un message particulier à faire passer aux lecteurs du blog ?

La généalogie est une activité extrêmement riche. Encourageons la pratique de la généalogie chez les jeunes  ! Ca vaut le coup  ! La connaissance des origines est un besoin universel et la généalogie permet d’y répondre  ! Souvent la généalogie confère un apaisement à l’histoire familiale qui peut être complexe. Je milite pour que la généalogie soit proposée aux jeunes le plus largement possible.
La généalogie est une activité praticable par tous les élèves,   quelles que soient leurs origines. La plupart du temps, les familles donnent leur accord très facilement
>>>>> alors, lancez-vous dans une activité généalogique  !!! 


Merci à Evelyne Duret pour sa sympathie et sa disponibilité mais également pour tous les renseignements qu'elle a pu me fournir sur ce sujet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire