dimanche 18 mai 2014

J'ai testé pour vous le site des AD 58 (Nièvre) !

  




   Suite à mon test du site des AD 04 ( les Alpes de Haute-Provence pour les intimes (: ), Elodie Dezat connu par certains sous le nom de @lodeetwit sur ce fabuleux réseau social qu'est Twitter m'a demandé, en commentaire, de tester le site des AD 58, selon elle, pas intuitif pour un sou. Je suis donc allé faire un tour en Bourgogne.


   Tout d'abord, pour être tout à fait exact, nous atterrissons sur le site du Conseil Général de la Nièvre et non des Archives Départementales mais là je fais mon difficile (:. Ceci dit, je ne fais pas mon difficile si je dis que la page d'accueil sur laquelle nous tombons est très et trop riche en informations avec une multitude de liens, d'onglets et de photos. Pour faire simple, je vais aller directement là où les généalogistes ayant des ancêtres dans ce département vont : dans la partie appelée : "Documents en ligne". ERREUR !!! Et oui, c'est un piège ce n'est pas là. Non, non, le chemin est plus complexe. Il faut tout d'abord cliquer sur "Archives Départementales" dans la section "Services ouverts au public" puis après sur "Accès aux Archives Départementales" puis sur "Chercher" avant d'enfin tomber sur ce qui nous intéresse. Une recherche qui va pouvoir se décomposer en 6 parties que je vais vous détailler immédiatement :
- "Tous les fonds" avec la possibilité de rechercher par intitulé, par cote, par lieu, par personne, par contexte historique ( j'aime bien celui-là personnellement ), par description physique...etc... Bref, c'est l'endroit où on vient chercher un peu tout et n'importe quoi en pouvant même préciser si votre recherche a été associé à un document numérisé ou pas
- "Bibliothèque" certainement, comme son nom l'indique, pour rechercher un livre ( car rien n'est écrit pour nous guider dans nos recherches, seuls les champs de recherche apparaissent ) avec encore une fois la possibilité de rechercher par différents moyens via des menus déroulants : auteur, titre, cote, période, sujet...etc...
- "Documents sonores et audiovisuels" ( lesquels exactement ? nous ne le savons pas à moins de pratiquer la recherche ) toujours sur le même principe de recherche
- "Recherche généalogique" où l'on peut rechercher par lieu, période, sujet, nom et prénom avec un lien vers l'état de la collection départementale numérisée et accessible en ligne, un lien vers des informations sur les registres paroissiaux BMS et des conseils de recherche
- "Documents figurés" ( ceux qui savent ce que cela veut dire expliquent aux autres car rien n'est écrit pour nous donner plus de précision sur la chose ) avec toujours la même base de recherche
- "Cadre de classement des Archives Départementales" avec une présentation du contenu assez claire et bien détaillée

   Pour résumer, je dirais qu'il est un peu complexe d'arriver jusqu'aux instruments de recherche pour les généalogistes et que cela manque cruellement d'explications et de détails sans compter qu'en effet, il y aurait des choses à faire pour rendre tout cela un peu plus intuitif. Ceci est très dommage car le site est très riche en informations : il y a, par exemple, des déclarations de grossesse qui sont en ligne mais pour le savoir il faut cliquer sur tout un tas de liens pour arriver jusqu'à un document PDF qui le spécifie alors qu'il serait bien plus simple de l'écrire directement dans la section "Recherche généalogique" ou de laisser la possibilité de faire des recherches par type de document ( registres paroissiaux, recensement, déclarations de grossesse... ). En gros, la base est bonne, il y a du contenu mais la navigation donne du fil à retordre.

   Et vous, qu'en pensez-vous ? Vous arrive-t-il de faire des recherches là-bas et quelles sont vos impressions ? N'hésitez pas à m'en dire plus en commentaires !

12 commentaires:

  1. Bonjour Gregory.
    Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester les AD de la Nièvre, mais lorsque je pratique certains sites des AD je me demande si les développeurs se sont mis juste une seconde à la place de ceux qui vont les utiliser. On a parfois le sentiment qu'ils détestent les visiteurs et qu'ils font tout pour les décourager ! On les entend presque nous dire : "on ne vous aime pas", pire "on vous déteste". C'est tout simplement désolant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Dominique,
      Il se trouve que je me suis fait la même reflexion il y a peu en faisant des recherches personnelles dans un département où j'avais peu l'habitude d'aller mais où un de mes ancêtres a décidé de m'emmener. Je crois surtout que certains départements ( heureusement pas tous car certains font beaucoup d'efforts pour nous offrir un service de qualité ) font le strict minimum pour être "tranquille" en se disant : "voilà c'est fait de toute façon s'ils sont pas contents c'est pareil". Et oui c'est vrai c'est désolant.

      Supprimer
  2. Le problème des développeurs est qu'ils ne connaissent rien au monde des archives et de la généalogie. Ils répondent à un cahier de charges qui laisse trop de place à l’interprétation. C'est la qualité du contenu du cahier de charges qui est en cause. Ceux qui en ont la responsabilité, peuvent rarement s'y consacrer comme ils devraient!

    Le développeur n'est pas responsable du contenu, quand un site est pourri c'est rarement de sa faute. Il faut que celui qui passe commande du site, s'entoure de personnes compétentes qui ont une bonne compréhension de la mise-en-page destinée au web. Ces personnes sont rares.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci pour ce complément d'informations.
      Quelque part ca rejoint un peu ce que dit Dominique dans son commentaire : méconnaissant le monde des archives et de la généalogie, il leur est difficile de se mettre à la place des utilisateurs passionnés.
      Après le cahier des charges joue forcément son rôle mais il est surprenant de se dire qu'il n'est pas élaboré par des personnes compétentes dans certains cas vu les résultats obtenus.

      Supprimer
    2. J'ai sûrement été un peu vite en m'en prenant aux développeurs. Effectivement, et je l'ai constaté du temps où j'avais une activité professionnelle, il faut des personnes qui soient capables de faire l'interface entre les informaticiens et les futurs utilisateurs, c'est-à-dire qui comprennent les besoins des "clients" et les traduisent à destination des développeurs. Un vrai boulot !

      Supprimer
  3. Tu résumes très bien mon sentiment : la base de données est très riche, mais il est compliqué de trouver ce que l'on souhaite !
    J'ai trouvé par hasard les tableaux des registres matricules, mis en ligne il y a déjà un moment. J'ai voulu y retourner : impossible de retrouver le chemin, j'ai réussi au final en recherchant le nom de la ville...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Elodie,
      Je suis content d'avoir pu résumer ton sentiment et ton histoire ne m'étonne pas... Si tu as besoin d'un autre test je suis là (;

      Supprimer
  4. Bonsoir Gregory

    Le site en ligne des AD58 me donne satisfaction .En regard d’une commune, j’apprécie l’affichage des résultats qui intègrent sur une vue les NMD, les actes d’état civil, et les recensements. Dans ces toutes petites communes rurales autour de Chateau-Chinon où plusieurs individus portent le même patronyme et le même prénom , les recherches sont délicates. Il est donc intéressant de pouvoir de passer d’une catégorie à l’autre sans avoir à reformuler complètement une requête.
    A l’intérieur d’un registre couvrant plusieurs années, je regrette l’absence de repères par année comme cela existe sur l’état civil de l’Oise.
    Lorsque tu auras testé plusieurs sites en ligne d'AD,je te suggère de revenir vers celui de la Nièvre.
    Dans l'attente du plaisir de te lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Philippe,
      Je te remercie pour ton commentaire et ton point de vue qui semble, en effet, assez différent du mien. Ceci dit, ce que tu dis est exact et il est important effectivement d'en parler mais je continue de penser que le site manque de clarté et n'est pas très intuitif; il est vrai que je n'ai testé que 5 sites sur mon blog pour l'instant mais mon expérience de la généalogie m'a amené dans un bon nombre de sites en ligne d'AD donc je ne pense pas changer d'avis mais j'accepte tout à fait le tien car je pense que ce genre d'avis est très subjectif et dépend du point de vue de chacun : la preuve, tu es satisfait par cet outil alors qu'Elodie, elle, ne l'est pas.

      Supprimer
  5. J'ai assez souvent eu l'occasion de pratiquer le site des AD 58. Son principal défaut selon moi : l'organisation des différentes vues. On peut se retrouver sur un ensemble de vues d'une période de 30 ans, avec 5 ans de naissances puis 5 ans de mariages puis 5 ans de décès et ainsi de suite, ce qui fait que trouver la bonne page relève parfois du parcours du combattant. Imaginons que je cherche une naissance ayant eu lieu en 1820, et que je tombe sur un mariage datant de 1817 : je ne saurai pas si je dois chercher la naissance avant ou après la vue en question. Il faut d'abord que je détermine quelle période couvre ces mariages (si c'est 1813-1817, ma naissance est après, si c'est 1817-1821, ma naissance est avant)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme.
      Dommage que le dispositif de repérage par année mis en place par les AD60 ne soit pas copié ....

      Supprimer
    2. Bonsoir et merci pour votre commentaire. Il est vrai que c'est un réel défaut.

      Supprimer